L'exposition Colori dei Romani. Mosaici dalle Collezioni Capitoline s'enrichit de six nouvelles œuvres

Un événement important qui, à travers la structure chromatique de ces œuvres, poursuit le récit de l'histoire de la ville de Rome, en illustrant de la manière la plus complète les contextes originaux de découverte.

L'exposition est organisée par Claudio Parisi Presicce, Nadia Agnoli et Serena Gugliemi et promue par Roma Culture, Sovrintendenza Capitolina ai Beni Culturali. La conception et la réalisation de l'exposition sont assurées par les architectes de la Sovrintendenza, Roberta De Marco et Monica Zelinotti, avec la collaboration de Maria Cucchi et Simonetta De Cubellis. Le petit guide de l'exposition est publié par Campisano Editore. Organisé par Zètema Progetto Cultura.

Les six œuvres s'inscrivent dans le parcours de l'exposition, enrichissant les différentes sections thématiques de nouveaux motifs figuratifs et géométriques.
De nouvelles textures colorées réalisées avec de grandes tesselles de marbre précieux polychrome caractérisent les deux mosaïques de la première section, Histoire et technique des mosaïques, toutes deux datant des troisième et quatrième siècles de notre ère.
Le premier présente un motif d'échiquier avec des carrés de différentes couleurs, tandis que le second est décoré d'une composition plus complexe de motifs géométriques et floraux. Les tesselles de marbres précieux, de basalte et de porphyre rouge, créent un contraste chromatique efficace.

La section Vivre et habiter à Rome a également été élargie pour inclure de nouvelles œuvres: parmi celles-ci, la grande mosaïque de sol avec une décoration à caissons provenant d'une luxueuse domus qui se trouvait sur l'Aventin à l'époque républicaine. L'état de conservation exceptionnel de la mosaïque montre le sol intact dans toutes ses parties.

Enfin, la section Les mosaïques des tombes contient d'autres œuvres inédites, dont une mosaïque en noir et blanc au décor vivant de cupidons entourés de branches d'acanthe. Cette mosaïque constituait le sol d'une tombe découverte à Rome en 1936, lors de fouilles pour la construction d'une église près de la gare de Trastevere; le bâtiment funéraire faisait partie de la nécropole qui se trouvait le long de la Via Portuense à l'époque romaine.

Si arricchisce di sei nuove opere la mostra Colori dei Romani (422.71 KB)

    Locandina Colori dei Romani (252.65 KB)